Home > Technologies > Enrobage (coating)
Enrobage (coating)

Coating : protection des particules sensibles par enduction

Matières de départ pour l'enrobage

Les poudres grossières, granulés ou produits en vrac sont placés dans l’équipement où ils sont traités en lit fluidisé. Pour l'enrobage, des liquides (solutions aqueuses, suspensions ou émulsions aqueuses, fondus chauds, émulsions ou suspensions fondues) sont pulvérisés sur les produits fluidisés.

La technologie d'enrobage (coating)

L'enrobage consiste à revêtir ou à encapsuler des particules sensibles, ce qui permet de modifier de manière ciblée la structure de surface du matériau de départ. La technologie du lit fluidisé permet d’enrober des particules macroscopiques à partir de 150-200 µm (jusqu’à 5 mm) par des systèmes hydrophiles ou hydrophobes à base de

  • solutions, suspensions ou émulsions aqueuses
  • fondus chauds

Les matières sensibles sont ainsi protégées efficacement contre les influences externes (humidité, oxydation) ou internes (contre d’autres composants dans la même formulation). Inversement, l'enrobage peut protéger l'environnement contre les composants agressifs de ces matières

L'enrobage de particules peut également viser à leur permettre d'exercer l'effet prévu de manière intégrale et optimale, à un « endroit » donné et à un « moment » donné.

La libération des matières actives enrobées peut s’obtenir par différents mécanismes en rendant perméable la matière d’enduction par une réaction appropriée ou en la dissolvant (mécanismes à « libération contrôlée »), p. ex. par des changements de pH ou de température ou par l’addition d’« éléments déclencheurs » spécifiques (enzymes).

Dans le cas d'un mécanisme à « libération lente », les matières actives enrobées sont libérées en continu par diffusion semi-perméable au travers des systèmes d’enrobage insolubles dans l’eau.

Les deux mécanismes peuvent être réglés et pilotés par un choix judicieux des matières d’enduction.

Résultats et avantages de l'enrobage

  • Répartition homogène de la matière d’enduction sur les particules individuelles
  • Protection des particules contre les influences externes
  • Protection des particules contre les incompatibilités internes
  • Protection de l'environnement contre les particules
  • Mécanismes spécifiques de « libération contrôlée »
  • Diffusion semi-perméable contrôlée (« libération lente »)
  • Stabilité de stockage améliorée
  • Particules adaptées à la compression directe
  • Modification des propriétés du produit (notamment hygroscopicité, odeur, coulabilité, structure de surface, aspect visuel, solubilité)