Home > Technologies > Encapsulation de matrice
Encapsulation de matrice

Encapsulation de matrice : transformation de liquides et poudres fines en granulés et poudres

Matières de départ

Huiles ou poudres très fines

La technologie d'encapsulation de matrice

L’encapsulation de matrice de liquides ou de poudres à l'aide de la granulation en lit fluidisé est la technologie de choix pour obtenir des granulés ou des poudres coulant librement.

Les matières à encapsuler sont soit émulsionnées (huiles) ou mises en suspension (poudres) dans une solution aqueuse, soit dispersées (poudres) dans un fondu chaud du produit d'encapsulation. Elles sont ensuite pulvérisées et séchées ou refroidies.

On obtient alors des poudres et des granulés d'une taille de particule flexible comprise entre 20 µm et 5 000 µm:

  • soit par séchage de la phase aqueuse externe – avec les supports dissous – dans le cas d’une émulsion ou d'une suspension aqueuse,
  • soit par solidification d’une émulsion ou d'une suspension fondue.

Les gouttelettes lipophiles encapsulées dans les granulés ont en général un diamètre moyen de l'ordre de 1 µm. La charge de liquide peut atteindre jusqu’à 50 %.

L’encapsulation dans une matrice protège efficacement les gouttelettes de liquide encapsulées contre l’oxydation (p. ex. oméga 3 des huiles de poisson) et empêche le contact direct avec d’autres composants incompatibles d’une formulation (p. ex. agents de blanchiment, réduction et oxydation). Elle permet la libération contrôlée de matières actives spécifiques liquides ou solides (p. ex. antimousses silicone, arômes et parfums) lors de la dissolution d’une formulation de poudre complexe (mécanismes de « libération contrôlée » ou de « libération lente »).

Résultats et avantages de l'encapsulation de matrice

  • Granulés coulant librement avec charge de liquide atteignant jusqu’à 50 %
  • Traitement préservant les composants sensibles
  • Protection des particules contre les influences externes
  • Protection des particules contre les incompatibilités internes
  • Mécanismes spécifiques de « libération contrôlée » et de « libération lente »
  • Stabilité de stockage améliorée